Bibliothèques idéales 2016

David Grossman - Bibliothèques Idéales 2011

 

Publié le 24/08/2016 - Interview

Bibliothèques idéales

C’est l’écrivain israélien David Grossman qui a ouvert la manifestation jeudi 8 septembre 2011 lors d’une rencontre à la Cité de la musique et de la danse.

Depuis plus de vingt ans, il est l’un des romanciers les plus fins et les plus talentueux de notre temps. Né en 1954 à Jérusalem, David Grossman est une figure emblématique de la littérature. Dans ses romans, essais et récits, il tente de comprendre et de décrire non seulement sa position mais aussi celle de ceux qui pensent autrement. Parmi ses œuvres, deux créations en particulier lui ont permis d’accéder à une renommée internationale. Dans Amour, il raconte l’histoire tragique d’enfants ayant survécu à la Shoah. Dans Le Vent jaune, il évoque les relations tendues qu’entretiennent Israéliens et Palestiniens. Ses œuvres sont traduites dans plus de trente langues et diffusées à travers le monde entier.

David Grossman fait partie avec Amos Oz et Avraham B. Yehoshua du groupe d’intellectuels ayant fondé le mouvement La paix maintenant. Ses livres montrent que la spirale de la violence, de la haine au Proche-Orient ne peut cesser que par l’écoute, le recul et la force des mots. Dans Une Femme fuyant l’annonce (Seuil) traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen, David Grossman retrace l’histoire d’Israël de 1967 à nos jours, faisant écho, dans ce roman grave et bouleversant, au plus grand drame de sa vie : la mort de son fils aîné, Uri, tué à la fin de la seconde guerre du Liban, en 2006.