Bibliothèques idéales 2016

Journée de clôture à l'Opéra du Rhin


4 rendez-vous à ne pas manquer

Dimanche 18 septembre à l'Opéra du Rhin

Règne Animal, règne humain

Jean-Baptiste Del Amo, Aymeric Caron, Franz-Olivier Giesbert

Le livre de Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal, retrace l'histoire d'une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l'omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d'une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d'une violence ancestrale.

Un jour, les animaux auront tous des droits. Certains en possèdent déjà, comme les animaux de compagnie. Pourquoi traitons-nous le chien différemment d'un cochon, qui pourtant possède une sensibilité et une intelligence similaire ? C'est que nous sommes spécistes. Aymeric Caron plaide pour un destin commun entre hommes et bêtes et appelle à un nouvel humanisme.

Rencontre avec Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal (Gallimard), Aymeric Caron, Antispéciste (Don Quichotte) et Franz-Olivier Giesbert, L'Arracheuse de dents, L'Abatteur (Gallimard), animée par Jean-Luc Fournier.

A 14h30

Sonder le mystère des âmes

Eric-Emmanuel Schmitt

Avec L'Homme qui voyait à travers les visages, Éric Emmanuel Schmitt va toujours plus loin dans le roman philosophique en évoquant un être qui possède un don unique. Il voit à travers les visages, percevant autour de chaque personne les êtres minuscules - souvenirs, anges ou démons - qui la motivent ou la hantent. Est-il un fou ? Ou le sage qui déchiffre la folie des autres ? Éric-Emmanuel Schmitt poursuit de manière originale son exploration des mystères spirituels.

Rencontre avec Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages (Albin Michel), animée par Vanessa Tolub.

A 16h

Darwin, Bonaparte et le Samaritain

Michel Serres

« Histoire ou Utopie ? Il n'y a pas de philosophie de l'histoire sans un projet, réaliste et utopique. Réaliste : contre toute attente, les statistiques montrent que la majorité des humains pratiquent l'entraide plutôt que la concurrence. Utopique : puisque la paix devient notre souci, ainsi que la vie, tentons de les partager avec le plus grand nombre ; voilà un projet aussi réaliste et difficile qu'utopique, possible et enthousiasmant. » Michel Serres.

Rencontre avec Michel Serres, Darwin, Bonaparte et le Samaritain. Une philosophie de l'histoire (Le Pommier) animée par Claire Lutz.

A 17h30

Avons-nous besoin de héros ?

Boris Cyrulnik

« Pas d'existence sans épreuves, pas d'affection sans abandon, pas de lien sans déchirure, pas de société sans solitude. La vie est un champ de bataille où naissent les héros qui meurent pour que l'on vive. »

Chacun de nous a besoin de héros pour vivre, l'enfant pour se construire, l'adulte pour se réparer. Les héros nous apportent l'espoir, le rêve, la force. Quand ils parlent des merveilleux malheurs dont ils ont triomphé, nos héros nous montrent le chemin.

Rencontre avec Boris Cyrulnik, Ivres paradis, bonheurs héroïques (Odile Jacob) animée par Vanessa Tolub.

A 19h

Publié le 14 septembre 2016

Twitter